Le blog 2021/2022

19 juin 2022 : et si la gauche gagnait ?


Lundi 13 juin 2022

Le 1er tour des élections législatives a donné un signal particulier : Emmanuel Macron a subi un net revers et tout laisse penser que les Français n'ont pas forcément envie de soutenir le projet macroniste.

Il faut dire que les perspectives d'une politique du parti "en marche" n'ont rien de motivant : les choix du gouvernement macroniste seraient le libéralisme à l'excès, et une flopée de mesures injustes qui mettraient à mal le modèle social à la française.

L'insistance du président à vouloir imposer la retraite à 65 ans de manière rapide a de quoi déconcerter. En effet, les faits ne laissent pas prévoir de difficultés à financer la retraite à 60 ans et malgré cela, le président Macron veut se servir de cette réforme injuste de la retraite à 65 ans pour financer d'autres sujets qui n'ont rien à voir avec les séniors. C'était ce qu'annonçait sans rougir Valérie Pécresse, c'est ce que ferait sans rougir Elisabeth Borne et son gouvernement si le parti "En marche-Renaissance" emportait les élections le soir du 19 juin.

L'allusion à Valérie Pécresse n'est pas anodine, la droite ne se cache presque plus pour afficher son intérêt pour le camp macroniste.

La politique française offre décidément un drôle de spectacle où les repères sont difficilement lisibles, et le cynisme la règle.

Vous avez entendu Emmanuel Macron charmer les électeurs de Jean-Luc Mélenchon entre les deux tours de la présidentielle. Vous entendez dorénavant Elisabeth Borne catégoriser la NUPES dans le camp des extrêmes au même titre que le Rassemblement National ! La supercherie parviendra-t-elle à convaincre les Français ?

Les Français choisiront-ils de mettre fin aux méthodes grossières et à ce parti qui préfère le mensonge et l'égoïsme à l'intérêt commun ?

Dimanche 19 juin 2022, il n'est pas trop tard pour que les Français choisissent une nouvelle voie plus solidaire, plus soucieuse de l'environnement et tournée vers l'avenir.


Richard VALENTE

www.RichardValente.net

Facebook

Vers un second tour risqué pour l'avenir ?


Dimanche 10 avril 2022 

Jean-Luc Mélenchon a presque réussi son pari ! Il a réussi générer de l'espoir chez beaucoup de citoyens, et se retrouve 3ème.

Nous aurons donc pour le second tour de l'élection présidentielle le même duel qu'en 2017 mais avec des risques plus grands pour la démocratie.

On peut tout-à-fait comprendre la colère des citoyens qui s'exprime à travers le vote "Marine Lepen".

Il est néanmoins important de rappeler les dangers de l'arrivée de l'extrême droite au pouvoir :  l'égoïsme et le rejet de l'autre ne permettent pas de répondre aux enjeux de la société.

Je voterai le 24 avril prochain pour Emmanuel Macron afin de faire barrage aux idées d'extrême droite.

Pour éviter la déception des électeurs demain, il s'agira impérativement de tenir compte du choix des électeurs au premier tour de l'élection.


Richard VALENTE

www.RichardValente.net

Facebook

Si l'on veut défendre la solidarité et notre planète en 2022, on choisit Jean-Luc Mélenchon.


Jeudi 7 avril 2022 


Jamais l'élection présidentielle n'a été aussi incertaine. Le "match final" Emmanuel Macron - Marine Lepen peut-il vraiment nous satisfaire ? 

En 2002, le choc démocratique avait été terrible. Et en 2017, le rendez-vous du second tour avait semblé moins rude parce que les électeurs s'étaient presque habitués à la force de l'extrême droite en France. 

Cette fois-ci, tranquillement et sûrement, le repli sur soi, le rejet de l'autre, la violence des positions ont été promus tout au long de la période précédent le vote du mois d'avril 2022.

La candidate d'extrême droite a fait une campagne très habile qui fait presque oublier ses propositions dangereuses pour la paix sociale du pays. Il faut dire que la candidate a eu le coup de génie de s'afficher aux côtés de ses chats pour laisser réagir les électeurs de quelques "C'est tout mimi ces petits chats. Elle est trop chou Marine."

Sur l'autre rive, Emmanuel Macron a voulu s'imposer comme candidat-président et chef de guerre allant jusqu'à se mettre en scène  vêtu d'un sweat à capuche, ou en proposant des clips de campagne façon "Netflix". Cette multiplication des coups de communication qui caractérise ce mandat a forcément ses limites. Il n'est pas certain que les électeurs oublient le bilan de ce quinquennat : 

- La politique "ni de droite, ni de gauche" en réalité longue suite de mesures de droite.

- La crise des gilets jaunes démontrant l'incapacité d'Emmanuel Macron à permettre la cohésion du pays.

- Les scandales réguliers (Bénalla, De Rugy, Hulot, Elimas, McKinsey, ...).

- La faiblesse de l'empathie du Président face aux difficultés des Français, ou l'approche du "trottoir d'en face".


Emmanuel Macron a beaucoup affaibli notre système démocratique en dynamitant le paysage politique et en empêchant les choix alternatifs. 


La droite classique tout comme la gauche classique sont aujourd'hui les victimes d'un système qui ne permet pas le débat réel entre des idéaux libéraux et des idéaux progressistes. Si demain nous ne permettons plus cet espace de dialogue, alors c'est toute notre République qui se fragilise.


Dans ces conditions, il y a nécessité de permettre aux idées solidaires d'être défendues au second tour de la présidentielle. Aujourd'hui, il n'est plus question de se voiler la face : seul Jean-Luc Mélenchon a cette capacité à mettre sur le devant de la scène les idées progressistes.


Devons-nous être condamnés à subir la retraite à 65 ans, l'affaiblissement du système scolaire, ou une faible anticipation du déréglement climatique ?

Si Emmanuel Macron est élu demain, il appliquera sans modération le programme très libéral qu'il a présenté aux Français.


N'est-il pas temps de permettre à la société française de bénéficier de nouvelles conquêtes sociales réelles et réalistes ?


Je le pense. Et pour ces raisons, je voterai Jean-Luc Mélenchon au premier tour de l'élection présidentielle.


Richard VALENTE

www.RichardValente.net

Facebook

Bonne année 2022 !


L'année 2022 sera 100% citoyenne avec l'élection présidentielle qui marquera les esprits de beaucoup de citoyens français.

Alors, souhaitons de voir les habitants de notre beau pays ne jamais oublier l'importance de la solidarité au moment de ces choix cruciaux !

Je vous souhaite à toutes et tous une très belle année 2022, une bonne santé, et la réalisation de voeux à n'en plus finir !!

Richard VALENTE

www.RichardValente.net

Facebook

Tous les articles ...